Au moment où nous bouclons notre programme de saison, la culture est en danger, artistes, techniciens, public et élus de notre territoire se battent pour protéger notre exception culturelle, celle qui permet d’offrir des droits sociaux aux travailleurs de la culture. Le régime intermittent n’est pas un privilège mais une protection dans le cadre de métiers concernés par une très forte concurrence, une hyper flexibilité, une disponibilité et une créativité rémunéré au coup par coup qui génère pourtant des milliards d’euros dans l’économie Française.

Notre théâtre fonctionne administrativement avec 4 permanents, des bénévoles et une bonne centaine « d’intermittents » et il en va de même pour les événements portés par les acteurs culturels du territoire.

Merci aux artistes, techniciens, créateurs de leur engagement et de leur passion quotidienne pour nous offrir ces moments de plaisir au travers de spectacles, concerts ou pièces de théâtre.

Ce mot est aussi l’occasion de vous faire partager les retours des professionnels suite à leurs passages à l’Albarède, ils parlent de :
« une proximité exceptionnelle, d’un rapport scène-salle excellent, d’une qualité d’écoute, d’un esprit critique et d’une grande ouverture d’esprit » on a vu plusieurs comédiens applaudir le public cette année !

Quelle fierté pour nous d’avoir ces retours et de vous les faire partager !

Ce public de qualité, attentif et curieux, il s’est formé pendant de nombreuses années, il s’agit maintenant de former les jeunes générations à développer cette qualité d’écoute, ce regard critique, ce respect de la parole, c’est pourquoi nous invitons vivement les parents et grands-parents à venir avec les jeunes générations dans ce beau théâtre qui fait la fierté des Cévennes dans toute la France grâce aux acteurs qui y sont passés.

En d’autres mots : faites partager votre passion pour le spectacle vivant !

L’équipe du théâtre